² site SRG

Vélo...Cyclo...Cyclistes

fin août 2003

Où vas-tu Jean Marie ?

Je pars vers les Pyrénées, avec mon fils Pascal pour 10 jours de vélo

vacances plutôt sportives, avec 6 grandes montées

1-Cauterets et Pont d'Espagne... 2-Luz Ardiden... 3-les cols de Soulor et d'Aubisque

4-le col d'Aspin... 5-La montée de Hautacam... 6-le col du Tourmalet

Jusque Cauterets, facile, ensuite 9% et 11% dans les 4 derniers km du Pont d'Espagne

le lendemain, dans la montée de Luz Ardiden, Jean Marie a monté partiellement seulement. Le Pont D'Espagne lui a pris toutes ses forces. Bravo Pascal !... Cette montée, Lance Armstrong, le coureur cycliste pro, l'a faite dans le dernier tour de France, après le Tourmalet, il a rattrapé Chavanel, parti devant. Il a chuté, puis attaqué. Sur ces pentes, il a construit sa 5° victoire de tour de France.

Jean Marie arrive en haut du col du Soulor, un décor de haute montagne

Après le Soulor, descente courte et remontée vers les 1 709m du col d'Aubisque

Pascal avec un beau paysage derrière lui

Le col d'Aspin, le plus facile des 6 montées

Hautacam, une sacrée montée, par palliers très raides. Pascal l'a faite,

Jean Marie a monté une partie préfèrant se réserver pour le lendemain...

à l'assaut du Col du Tourmalet, voilà l'objectif final !

Pascal et Moi avons fait 19 km depuis Argelès Gazost, à 460 m. Il reste 18 km à grimper avec une sacrée pente !

Nous sommes à Luz St Sauveur à 750 m.

Il est encore loin le sommet ? Quand je me retourne, la pente m'affole.

Le vétéran souffle, des fumées sortent de sa bouche, comme une locomotive, mais plutôt diesel !

Regardez ce paysage, plus un arbre, la vraie haute montagne, un décor majestueux !

Pascal est en bonne forme. Il grimpe bien.

Et voilà, Jean Marie a dû rassembler ses dernières forces, il a cravaché, mais il est arrivé en haut ! Le père et le fils sont contents et fiers sportivement parlant. Le Tourmalet représente le col le plus dur des Pyrénées, un mythe, une légende ! Le Tourmalet est à 2 115 m, soit environ 1 400 m de dénivelé. Le col du Donon représente 500 m de dénivelé, voilà la comparaison, soit x 2,8 plus raide !

Jean Marie, tu cherchais quoi ?

Peut-être à me prouver que 50 ans, ce n'est pas V. comme Vieillesse, mais plutôt V. comme Vétéran...

et les vétérans du football sont des sportifs, Monsieur !